Qu’entendons-nous par architecture et urbanisme féministe?

 

 

 

Les féminismes ont pour objectif de révéler les inégalités sociales, politiques, économiques et juridiques que nous subissons, femmes et personnes avec des identités non normatives. Dès lors, nous considérons primordial de prendre en compte la diversité et la complexité de chacun·e·s et de déconstruire les stéréotypes et les rôles de genre, de manière à ce tout le monde puisse s’épanouir en liberté, en partant de l’égalité d’opportunités.

 

 

L’urbanisme est un outil clé pour la démocratisation de l’usage des villes et joue un rôle fondamental pour garantir la qualité de vie des citoyen·ne·s. À travers l’urbanisme et l’architecture féministe, nous cherchons, par le dessin des espaces et la planification urbaine à penser, construire ou générer :

 

 

Villes diverses

qui ne reproduisent pas les inégalités liées au genre, à la condition sociale, à l’origine, à l’ethnie, à l’état de santé, à l’orientation sexuelle ou à l’âge, entre autres.

 

 

 

 

Villes qui prennent soin

qui situent les tâches reproductives liées au soin dans le domaine public de manière à les visibiliser, les valoriser et collectiviser leur responsabilité.

 

 

 

Villes durables

respectueuses de leur environnement et des communautés qui les habitent depuis une perspective écologique, mais aussi économique et sociale.

 

 

 

 

Enfin, des villes inclusives qui prennent en compte et donnent des réponses aux nécessités de la vie quotidienne de toutes les personnes.

 

 

Nous pensons nécessaire de donner la parole aux personnes pour détecter les usages, les nécessités et les désirs spécifiques des communautés qui habitent les différents territoires. Nous misons dès lors sur la participation active des collectifs qui bien souvent sont exclus des décisions sur leur environnement, comme le peuvent être les enfants et les personnes âgées. Nous croyons au pouvoir de l’éducation transformatrice qui, appliquée aux processus collectifs de prise de décision, se présente comme un outil clé pour le changement social.